Education

Montpellier école 2030

Repenser ensemble l'école pour la réussite de nos enfants

Concertation
Montpellier
A partir du 21 septembre 2021
Présentation
Exprimez-vous
Du 21 septembre au 21 novembre 2021
Terminé
Webinaires
12/10 - 8/11 - 23/11
Terminé
Questionnaire
Jusqu'au 30 nov.
Terminé
Réunion de restitution
1er déc. à 17h00
Terminé

Quelles sont vos suggestions, idées, projets, expériences à partager pour imaginer l’école de demain ?

Pour utiliser cet espace d'expression vous devez vous connecter ou créer un compte

claire - 21 novembre 2021, 22:53

Enseignante en élémentaire et parent d'élève, je trouve qu'il y a un manque de cohérence au sein de l'ensemble des équipes éducatives publiques: il faudrait que le personnel éducation nationale et le personnel mairie bénéficient de temps de concertation (payé!) pour construire ensemble un projet d'accueil des enfants de leur école.
Une école accueillante c'est une école ou tous les adultes qui sont en interaction avec les enfants se connaissent et adoptent la même posture face aux élèves. l'enseignement et l'animation sont 2 métiers différents mais ils peuvent adhérer aux mêmes valeurs.

Zam - 21 novembre 2021, 22:06

Parent d'élèves, j'entends qu'il manque de matériel adapté, à cause de limitations en fournisseurs, par ex. pour les sports, le mobilier. Trop de normes et homologations, l'esprit pratique, la créativité (bricolages, réparations, occasions, Montessori...) sont bridés.
Manque d'ATSEM et animateurs, ils ne sont pas assez valorisés, les enseignants non plus d'ailleurs, l'école à la maison lors du confinement dur dur...
J'aimerai des matières comme l'éducation aux médias et à l'information, des temps types yoga ou méditation, couture et cuisine. Le retour de la blouse ou des uniformes. Merci.

Tiphaine - 18 novembre 2021, 14:36

Privilégier l'école et le péri scolaire comme vecteur de mixité sociale, de trait d'union avec les équipements culturels de la ville (médiathèque, musée, théâtre,...), avec le tissu associatif de montpellier. Susciter la curiosité des élèves, favoriser la porosité des frontières de l'école avec l'environnement exterieur. Garantir une meilleure coordination-information entre enseignant/atsem/animateur. Mieux associer/informer les parents des eleves, préalable majeur à une école inclusive. Et enfin, oui à une école verdoyante, potagers et non plus bétonnée. Merci pour cette initiative!

Ferdinand - 17 novembre 2021, 18:36

Aujourd'hui l'école est synonyme pour les enfants de "prison". Il faut changer cela en rendant les cours plus agréable avec de la végétation, de l'ombre, pas que du béton... ensuite il y a beaucoup trop de voiture et de danger autour des écoles, rendre ces quartiers "écoliers" serait stimulant pour les enfants. Enfin, le bien-être est le plus important, à l'école ou en dehors... et donner une chance à chacun d'eux de s'exprimer et de s'amuser dans un cadre approprié doit être une priorité.
Penser le quartier pour l'école, avec l'école, grâce à l'école.

Jérôme - 16 novembre 2021, 21:34

D'ici 2030, il faudrait améliorer la mixité sociale dans les écoles, aménager des systèmes de rafraichissement des classes sans recourir à la climatisation, encourager l'enseignement hors les murs pour les petites écoles du centre ville et augmenter la proportion de produits bio et/ou locaux à la cantine. Mais d'abord, il faudra avoir résolu des problèmes élémentaires : Comment se projeter vers un horizon éducatif meilleur en 2030 quand en 2021, dans certaines écoles, chaque cabine des toilettes n'est pas équipée d'un distributeur de papier hygiénique ?

Jacques - 16 novembre 2021, 10:57

Les écoles étant a Montpellier proches des domiciles, il faut plutôt encourager la marche sur des trottoirs, grands oubliés de la municipalité car trop écologiques, plutôt que les voitures et ces criminels de velomotoristes et trotinettomotoristes qui roulent à tombeau ouvert sur les trottoirs étroits, quand ils existent, en tabassant les enfants qui les ralentissent.
Et bien sur, combattre l'insécurité qui n'est pas qu'un sentiment mais de plus en plus une réalité.
Les propositions municipales sont surtout sans intérêts et imposée par quelques % d'électeurs contre 80 a 90 % d'électeurs insri

DF - 13 novembre 2021, 21:46

Le chemin des écoles doit être sécurisé pour pouvoir aller à pied ou à vélo à l'école. Si les rues sont trop étroite pour des trottoirs confortables et des pistes cyclables, le trafic automobile doit y être réduit au strict minimum via un plan de circulation anti-transit. Valable pour chaque rue car les enfants n'habitent pas dans la rue de l'école et doivent être sécurisés au départ de chez eux.

Pour les rues des écoles la mise en place de rues scolaires (rues fermées aux voitures aux seuls horaires d'école) pourrait être généralisée.

Le transit entre les 2 autoroutes de Montpellier se fait par le centre ville car les élus ont toujours refusé de relier les 2 autoroutes en dehors de Montpellier.
Par ailleurs, cest surtout a Montpellier qu'il y a du travail alors que peu de travailleurs peuvent y vivre. Il faut bien qu'ils se déplacent!
Il faudrait delocaliser le travail en dehors de Montpellier, comme les centres commerciaux a Lattes et Pérols, Le Cres, St Mathieu, St Jean de Védas pour laisser Montpellier aux bobos rentiers et leurs dealers, MNA et autres dépouilleurs

Katia - 13 novembre 2021, 14:41

J ai été atsem remplaçante donc j ai pu voir un peu ce qu il se passait sur différentes écoles. Je pense que la priorité est remettre de la dignité dans les écoles surtout au niveaux de certains locaux délabrés (trous dans les murs et portes, murs fissures, tachés...)
Nos enfants quelque soit leur quartier ont le droit aux mêmes chances et mêmes conditions d éducation
Certains ne doivent pas avoir des magnifiques écoles flambant neuves quand d autres ont des cafarnaums, d autre part le recrutement des personnels comme les atsem doit être plus sélectif, et il doit y avoir des sanctions en cas d

Amkca - 12 novembre 2021, 22:54

Des écoles à l’ère du numérique avec du matériel informatique qui permet de surfer sur internet pour les personnels et les élèves, TBI/vidéo-proj au choix dans chaque classe.
Des arbres, des coins de verdure dans chaque école.
Un découpage de la carte scolaire permettant une meilleure mixité dans les écoles.
Un recrutement suffisant d’ATSEM dans chaque classe de maternelle pour permettre aux enfants d’être pleinement encadrés et épanouis dans les maternelles.
Des projets et accords entre les lieux culturels de la ville et les écoles pour offrir l’accès à la culture gratuitement à tous.

Mathilde B - 31 octobre 2021, 10:39

Bonjour,
Mieux considérer les ATSEM en priorité.
Les enfants seraient plus nombreux à venir à vélo si les itinéraires étaient vraiment sécurisés.
Une spécificité de l'école où est scolarisée ma fille : la cour est toute petite. L'école se trouve à coté de l'ancien conservatoire, d'où ma question : pourquoi ne pas déplacer l'école dans une partie des locaux ? les enfants auraient beaucoup plus d'espace.
A l'avenir, je souhaiterais aussi que la ville soutienne encore plus le sport (les élèves font du rugby avec le MHR, vont à la piscine, l'école organise la venue d'un intervenant en tambourin)

MamAurélie - 24 octobre 2021, 23:12

Après 4 ans d'école dans le public à Montpellier, nous avons été découragés par les grèves incessantes, les enseignants absents non remplacés (20 jours l'année dernière pour nos 2 enfants). Impossible à gérer pour les parents qui travaillent. Alors il me semble qu'avant de penser à végetaliser (même si c'est une bonne idée) la base c'est une école qui accueille chaque jour du matin jusqu'au soir. Ensuite, ce sont les conditions d'accueil, 30 élèves par classe, c'est trop. Enfin, respecter le rythme des enfants (assez de place pour faire dormir les petits qui le souhaitent...)

Les problèmes de fonctionnement au sein des écoles que vous soulevez ne dépendent malheureusement des mairies, ce serait trop simple, mais du Ministère de l'Education Nationale, qui ne semble pas se préoccuper de la réalité du terrain.

Cécile S enseignante à Montpellier

Charlène - 23 octobre 2021, 22:40

Améliorer avant tout les conditions de travail des ATSEM ! Quand ces agents seront tous en burn-out, qui s'occupera du bien-être de nos enfants ?

Tout à fait d'accord, leurs nouvelles conditions de travail sont intenables, des journées de 10h avec les enfants avec seulement 45min de pause. Elles ne pourront pas tenir ce rythme longtemps, au détriment des enfants.

LRV71 - 23 octobre 2021, 19:51

Afin d’ obtenir une vraie équité dans les chances de réussite de tous les enfants, il faut absolument que ces derniers rentrent chez eux en ayant fait leurs devoirs. Financer des étudiants, des jeunes profs qui puissent accompagner les élèves afin d’éliminer les différences de suivi à la maison est à mon avis un levier majeur pour limiter les inégalités.

Cathy - 23 octobre 2021, 19:14

Végétaliser les cours de récréation avec des arbres, des plantations pour que les enfants puissent participer à la biodiversité en jardinant au lieu de nous bassiner avec des pistes cyclables à tout, la route est pour tous
Plus de propreté, savon, papier wc dans les toilettes ne serait pas un luxe
Mettre des clims pour l été où la canicule fait ravage à Montpellier
Plus de moyens et de communication avec le personnel éducatif parce que en cette période covid, apart un cahier de correspondance, l humain n est plus disponible pr protéger nos enfants.

bapthelo - 22 octobre 2021, 15:43

Végétaliser absolument les cours de récréation, prévoir des espaces pédagogiques à l'extérieur, permettant de sensibiliser les enfants aux enjeux environnementaux
Mais aussi sécuriser les abords des écoles, trop peu de pistes cyclables pour y accéder, alors que les voitures circulent beaucoup et trop vite.

fatoche k - 15 octobre 2021, 20:12

il faudrait des animateurs qui puissent aller au domicile des parents les mercredis, week-end et vacances scolaires, certaines familles ne peuvent pas aider leurs enfants à faire les devoirs, les révisions et faire du rattrapage.

Simsa - 12 octobre 2021, 22:18

Renforcer la sécurité aux abords des écoles ( pistes cyclables, zones piétonnes…)
Végétaliser les cours d’école et réfectionner les sols et infrastructures vétustes.
Renforcer la pratique de la langue régionale occitane dans les écoles et pérenniser le soutien aux Calandrettes ( Ecoles immersives en occitan)
Améliorer les conditions de travail des ATSEM et des personnels d’entretien si essentiels au bien être des enfants.
Renforcer l’ensemble des moyens humains: RASED notamment
Faire respecter les préconisations concernant les devoirs et démocratiser l’aide aux devoirs pour tous.

Marguerite - 12 octobre 2021, 13:01

Une nouvelle carte scolaire favorisant plus de mixité sociale et contrecarrant les politiques d'urbanisation qui ont créé les ghettoïsations, nocives pour tou.te.s.
Une concertation et régulation institutionnalisée entre l'éducation nationale et la Mairie de Montpellier concernant le travail partagé ATSEM enseignants des écoles maternelles au bénéfice des apprentissages des enfants.
Des recrutements d'ATSEM assurant pénibilité moindre pour ces agents + présence de plus d'adultes dans les classes maternelles au bénéfice des apprentissages des enfants (et non du confort des enseignants !)

“et non du confort des enseignants !”
Ce message est hallucinant. Vous n’avez jamais fait le lien entre le confort des enseignants avec celui des élèves ?
Moins il y a d’élèves par adulte, plus les enseignants sont confortables et mieux les enfants apprennent.

Mirosca - 10 octobre 2021, 14:36

Des pistes cyclables sûres et une vitesse réellement limitée à 30 km/h pour les véhicules motorisés.
Pouvoir choisir une école pratiquant l'immersion en occitan.
Augmenter les équipement sportifs pour les enfants de l'écusson.
Avoir des ATSEM dynamiques et aux petits soins pour nos enfants : donc que la pénibilité de leur travail soit reconnue !
Avoir des animateurs pérennes et motivés donc formés et avec un salaire décent .

MaeG - 04 octobre 2021, 15:43

L'école en 2030 et le bien-être à l'école, cela passe par des équipes pédagogiques souriantes et bien au travail ! PERSONNEL MAIRIE/ EDUCATION NATIONALE à renforcer et s'assurer que les pools de remplacements soient suffisants ! La sécurité physique et morale de nos enfants est en jeu !
Que le personnel soit formé, un exemple : les Les accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH) n'ont besoin d'aucune formation pour s'occuper de nos enfants en difficulté !

MaeG - 04 octobre 2021, 15:38

Développer d'urgence les pistes cyclables aux abords de l'école. Plus le vélo sera sécurisé, moins il y aura de voitures, et ca désengorgera les parkings. Pedibus/vélobus en test, qu'en est-il ?

MaeG - 04 octobre 2021, 15:35

Revoir les limitations de vitesse aux abords de l'école, qui ne sont pas respectées, les passages piétons non plus ou y mettre des agents pour faire la circulation.

MaeG - 04 octobre 2021, 15:34

Contrôler/s'assurer que les parents d'élèves respectent le code de la route et les places de parking dont celles des personnes à mobilité réduite !

Les voies de circulation ne sont pas un parking non plus d'ailleurs.

MaeG - 04 octobre 2021, 15:32

projets de végétalisation généralisée des cours d'écoles, potagers, verdure, nature !

MaeG - 04 octobre 2021, 15:30

Pouvoir aller à l’école de manière sereine, une priorité ! cela passe par des abords de nos écoles sécurisés !
On pourrait fermer les rues des écoliers à la circulation aux horaires d'entrée et de sortie des enfants (bornes comme en centre ville pour que seuls les résidents de la rue puisse y accéder en voiture).
Et l'importance du réaménagement des trottoirs pour poussette et personnes à mobilité réduite !!!

MaeG - 04 octobre 2021, 15:27

La chaleur, l'isolation dans les écoles, un énorme problème à régler dans nos écoles ! Des agents qui viennent aérer la nuit pour faire descendre de quelques degrés les salles de classes...c'est original et un peu déconcertant...

MaeG - 04 octobre 2021, 15:09

La propreté à l'école est négligée (pas assez de personnel et de temps et de nombreux enfants se retiennent ou appréhendent ce moment car il n'ont pas d'intimité puisqu'il n'y a pas de cloisons séparatives entre les WC !

Sandrine - 29 septembre 2021, 20:30

La municipalité est gestionnaire du mobilier et matériel à disposition des élèves.En ce sens, Le mobilier devrait suivre l'évolution de la pédagogie.Or, il n'en est rien.Pour l'ouverture d'une classe,ce mobilier reste identique à celui des années 1950 dans une école élémentaire: une armoire, une étagère, un bureau : aujourd'hui , une énergie démesurée est déployée par les équipes d'enseigant pourobtenir un meuble bas avec tiroirs,un fauteuil à roulettes,une armoire supplémentaire.Quant à la température des classes dépassant souvent 30 ° aumois de juin...Comment offrir des conditions dignes ?

Mours - 28 septembre 2021, 18:19

carte scolaire redécoupée (assurer une meilleure mixité) + travailleurs sociaux/psycho/éducateurs au sein de pôles ressources rattachés à 1ou 2 groupes scolaires + médiation et accompagnement parental (cours de langue,outils informatiques, groupe de parole) au sein même des écoles + passerelles entre école et EHPAD (projets intergénérationnels) + proposition de "missions citoyennes" d'intérêt général en contre partie d'aides diverses (livres, places de ciné, concerts, ...) + service de photoc couleur pour les enseignants recevant des élèves dys ou TFC.

requis - 27 septembre 2021, 23:03

il va falloir impérativement plus de moyens humains
une concertation qui fait office d'agora ne remplacera jamais des visites sur le terrain pour se rendre compte de la dure réalité que l'on vit dans les écoles.
L'éducation des enfants doit être le socle de notre société.

EmmaG - 27 septembre 2021, 10:41

Il faudrait proposer enfin aux enfants des écoles de Montpellier la distribution de papier toilette dans CHAQUE cabine, comme c'est recommandé dans le document EDUSCOL du gouvernement (caractéristiques techniques des sanitaires scolaires) au lieu d'installer ces distributeurs dans une cour de récréation ou dans un local sanitaire. Le b-a ba de l'hygiène, surtout dans le contexte actuel, plutot que d'infantiliser/mettre mal à l'aise nos enfants qui grandissent, qui ont besoin d'intimité, au lieu d'invoquer des raisons de toilettes bouchées dans le seul but de faciliter la tache du personnel

Pauline - 22 septembre 2021, 12:12

Une école avec des arbres et moins de bétons. Une école dont les classes seraient adaptées au nombre d'enfants. Une école avec des toilettes chauffées et de l'eau chaude pur se laver les mains. Une école avec des encadrants en nombre suffisant et dont la formation permettrait un réel accompagnement des élèves. Une école où les représentants des usagers, les parents, pourraient obtenir des réponses à leurs inquiétudes et interrogations. Une école sans le bruit des avenues trop passantes. Une école où on a envie de laisser ses enfants le matin. Sans crainte. Et bien avant 2030 !