Transition écologique | Urbanisme

Agriparc des Bouisses

Concertation
Métropole de Montpellier, Montpellier
Du 10 nov. 2021 à fév. 2022
Présentation
Exprimez-vous
du 10 nov. au 14 fév. 2022
Terminé

Dachan - 22 novembre 2021, 17:04

Habitant à proximité du parc, je trouve le projet extraordinaire, il est important d’avoir un espace vert aussi important
Comment peut-on s’inscrire au groupe de concertation sur l’agriparc

HQE Paysage - 22 novembre 2021, 13:28

Très belle initiative ! En tant que paysagiste je suis ravie que de telles surfaces soient pour une fois conservées pour de l'espace vert ! Il y faudra des constructions, la ville s'étend c'est un fait et il faut bien loger tout le monde !
Pour le parc j'imagine une conception et une réalisation respectueuse de l'environnement, de ce qui est existant a conserver au maximum, de créer des zones de rencontres : pour enfants et grands parents, mixer les ages, mixer les cultures. Que cet espace vert soit un lieu de découverte botanique, d'agriculture aussi biensur, avec l'accent sur le vivant !!

LOGEMçE - 22 novembre 2021, 11:51

Très belle initiative et Projet très intéressant qui, cependant, porte à questionnement sur certains points, comme notamment la volonté de "construire" 40 hectares d'immobilier supplémentaire, alors que le projet tend à l'inverse "AGRIPARC" ! Pourquoi ne pas garder la surface totale actuelle "non construite" et vouloir la réduire au détriment de celle de l' AGRIPARC ? Pourquoi avoir choisi le promoteur PROMOLOGIS avec une note d'avis GOOGLE inférieure à la moyenne 2,2 / 5 ?, de mon point de vue je contracterai plutôt avec l'excellence pour ce projet immobilier, si il y a, et ma métropole !

Je me répète mais effectivement aucune construction dans l'idéal.
Mais vu le discours de la Mairie le 20 novembre il y aura de l'urbanisation.
Limitons là donc à 20 hectares!
Lors de cette réunion Mme Mantion a indiqué qu'il fallait mettre fin à l'artificialisation des sols donc faisons un vrai projet de protection de la nature!

Jms034 - 21 novembre 2021, 20:18

J'ai participé à la première concertation et je remercie toute l'équipe organisatrice. Habitant le quartier, je m'inquiète surtout des 40ha de constructions prévues qui me paraît vraiment énorme. Attention à bien penser aux évacuations d'eau de pluie, notamment pour les lotissements en contrebas, le seul bassin de rétention du parc Jacques Reseau ne suffira pas ! Merci de ne pas trop betoniser.

MV - 21 novembre 2021, 19:30

Bonjour, Nous habitons dans le quartier et nous souhaiterions un aménagement culturel (salle de spectacle, médiathèque...), petits commerces de proximité, marché de producteurs, amélioration de la desserte de bus, amélioration de la route des Grèzes, aménagement d'une piste cyclable sur le futur domaine, un parcours sportif, lieux de promenade pour tous âges (enfants, personnes âgées, handicapées..) un habitat mixte (maison de retraite, logements sociaux, logements étudiants...).

Ivy34 - 21 novembre 2021, 11:46

J'ai participé à la présentation du 20 novembre. Je remercie les organisateurs car c'était utile et agréable de se promener sur les lieux du projet. Je suis ravie d'avoir cet Agriparc en perspective près de chez moi. Cela m'incitera à me promener davantage à pied ou en vélo pour profiter d'un espace nature d'une taille intéressante. Je craignais beaucoup l'urbanisation frénétique suite à l'arrivée de la ligne 5. Ma proposition est modeste: ne pas trop "cadrer et quadriller" cet espace et y planter le plus d'arbres possible de façon à se rapprocher d'un environnement type forêt.

Félix - 21 novembre 2021, 09:20

Cet agriparc peut être imaginé comme un lien entre l'urbain et la nature (végétaux, animaux, agriculture). Pour cela il doit être accessible à tous.
==> Créer un axe vélo sécurisé (Bouisses-Celleneuve) et un axe (Bouisses-Ecusson)
==> Créer un parking assez grand

En aucun cas il ne pourra s'agir d'un site productif.
==> Créer un espace pédagogique. Proposer à 5 agriculteurs de gérer de parcelles en fermage pour revenu complémentaire avec pour priorité l'entretien et une permanence une à 2x/semaine pour accueillir les écoles sur un sentier pédagogique autour de l'agriculture.

MOD - 20 novembre 2021, 17:26

C'est peut-être un détail mais il faut penser aux animaux de compagnie.
Faire un enclos pour les chiens comme au parc Méric.
Il y en a marre de voir des chiens courir partout, dans tous les sens, comme au parc de Font Colombe par exemple.

Parquer les animaux de compagnie dans un même endroit clos est une très mauvaise idée, je considère cela comme de la discrimination. Vous feriez la même chose avec une certaine catégorie de personnes ?

Pilila - 20 novembre 2021, 14:16

Des jardins familiaux (exclusivement bio) ...
Des parcelles de micro-forêts méthode Miyawaki, voir une reforestation totale qui serait un puits de fraicheur d'où l'air frais redescendrait vers la ville trop bâtie.
Voir un réensauvagement, si la surface suffi avec des chemin passerelles grillagés pour ne pas déranger les animaux (pas un zoo s'il vous plait) !

il faut vraiment arrêter de mettre "bio" à chaque phrase, cela en devient lassant...moi, je veux juste des produits locaux et de saison : l'éducation alimentaire de nos enfants doit passer par cela et non pas les éduquer à manger du "bio"...du coup j'en vois qui mange des ananas "bio"...qui ont fait 12 000 kms...une hérésie complète !

Dans le cadre de jardins familiaux, je ne vois pas l'intérêt d'être "exclusivement Bio" sachant qu'il s'agit d'une agriculture manuelle, à impact très faible voire favorable sur son environnement, et destinée à une consommation dans le cadre de la famille

Le BIO est une mode commerciale, ça passera !

La véritable - 19 novembre 2021, 22:15

Stop aux habitations quelles qu’elles soient !Il y a déjà beaucoup trop de monde dans ce coin .Quand on a connu la tranquillité de ce quartier il y a encore 6 ans en arrière,la dégradation de la qualité de vie est insupportable .Il est nécéssaire pour chaque habitant, après sa journée de travail passée dans les embouteillages de pouvoir retrouver son chez soi,son havre de paix, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui car dès que l’on sort de chez soi on est dans les bouchons!C’est une question d’équilibre à tous les points de vue!

Je suis entièrement d'accord avec vous mais malheureusement la Mairie veut des habitations :(
Montpellier a la chance d'avoir ce dernier espace de respiration si utile donc il faut réellement le protéger!

Robert - 19 novembre 2021, 17:52

Trouver un petit hectare et replanter les vignes qui ont été enlevées un peu partout dans la Métropole.
Et créer un vin de Montpellier "Les Bouisses".
Pour les vendages, faire comme à Paris (Montmartre je crois), faire participer les écoliers, les voisins, etc....
Bref, en tout cas super idée que ce sanctuaire
Bravo

Très belle idée.
Il y aura peut être intérêt à intégrer Montpellier SupAgro dans la gestion de cette vigne. Sur le campus de la Gaillarde (av Agriculture) il y a une vigne pédagogique de 0,5 ha, de plus il y a chaque année des étudiants en viti-oeno qui ne demandent qu'à tester leurs compétences pour la gestion d'un vignoble !

Pourquoi pas également des oliveraies, des amanderaies ?

jevimavi - 19 novembre 2021, 15:40

En raison d'un empêchement, je ne pourrai pas participer demain après-midi; cordialement; JM VILAIN

asmm - 19 novembre 2021, 10:54

Ce lieu végétalisé est à sanctuariser. Il faut réfectionner le bâtit plutôt que de construire encore... la voirie n'est pas adaptée.

Tout à fait!
Mme Mantion a indiqué qu'il convient de sanctuariser les espaces naturels alors pourquoi aménager ce site?

Bouisses - 18 novembre 2021, 21:04

Oups !
Sur la première page de la plaquette, la date du 20/11/2021 est bien visible avec le lieu de la "balade exploratoire" et rien d'autre.
Je note le RV dans mon calendrier.
Le 18 je fouille un peu + pour préparer cet évènement et je m'aperçois en lisant la dernière page qu'il fallait s'inscrire avant le 18/11/2021.
La concertation commence très mal pour moi, qu'en pensez-vous ?

Jorj - 18 novembre 2021, 20:42

Les aménagements urbains s'accompagnent d'une politique des transports, mais pour les personnes loin du tramway, le quartier est enclavé. Dans cette optique, la ligne de bus 7 sera-t-elle une ligne HQS (à haute qualité de service) ?

Zorglub - 16 novembre 2021, 21:30

Un arboretum (avec notamment les pins parasols)
Un jardin floral
Un miroir d'eau

Gaelle - 16 novembre 2021, 20:26

Il serait interessant dans ce projet ambitieux d agriparc de valoriser la coulee verte des jardins 18 eme et folies montpelliéraines du Rieucoulon ( Chateau Bon, Fontcolombe... ) et de la relier paysagerement aux folies de la Mosson .. de la Metropole a qqs km des bouisses ( Domaine de Biar, Chateau de l Engarran, chateau de Bione, Chateau de Fourques... ) . C est un patrimoine en art des jardins unique en Occitanie qui pourrait être visité par les habitants de La metropole et les touristes a pied, en velo, a cheval... . Nravo a votre beau projet!

Fd - 16 novembre 2021, 19:57

Ces 2 dernières années ont permis aux voisins de cette étendue de prendre conscience de l'importance d'un espace vert à proximité.
Il serait intéressant de permettre dans ce futur espace une sensibilisation des plus jeunes à la nature et à l'agriculture la respectant.
Par ailleurs, les futures constructions pourraient permettre une mixité entre les plus anciens et les plus jeunes (étudiants).
Le développement autour de la rue des Grèzes est cependant devenu une vraie problématique tant les infrastructures sont mal dimensionnées aux nombreuses constructions récentes.

CHRISTIAN34 - 16 novembre 2021, 19:15

Est-ce que pour créer cert agriparc, vous allez continuer à entasser les habitants les uns sur les autres, comme sur la rue des Grèzes ?
Il est vrai qu'à Montpellier ,vous êtes très forts pour créer des ghettos...Pourquoi fermer les yeux sur les erreurs du passé ?

Maxi - 16 novembre 2021, 18:51

Bonjour,
Nous sommes une famille du voisinage.
Nous souhaiterons que les arbres soient conservés au maximum afin de garder un paysage et ne pas se retrouver avec un terrain nu et triste comme le parc Rieucoulon à Ovalie.
Afin que ce lieu soit vivant et utilisé par les montpelliérains de tous quartiers, nous pensons favorable qu'il y est un peu d'activité commerciale et culturelle (restaurant, manèges, expositions, concerts). Dans le même style que les jardins d'acclimation à Neuilly. La présence humaine évitera certainement les dépôts sauvages.

ALDC - 14 novembre 2021, 15:26

Recommandations d'un usager de ce lieu:

Favoriser encore plus les passages des cyclistes et piétons vers la voie cyclable qui longe Lavérune/Pignan et surtout dans l'autre sens vers Celleneuve (très dangereux de traverser l'avenue de la liberté).
Les routes qui traversent cette zone ne doivent plus servir de circuit de délestage pour les véhicules ce qui limitera les décharges sauvages par la même occasion!!
Chasse interdite.
Conserver les ronciers pour fabriquer des bonnes confitures de Mûres !!

Tout à fait!
Il faut limiter les routes traversantes automobiles, limiter la vitesse et créer des chicanes!

ALDC - 14 novembre 2021, 15:14

Nous habitons à proximité immédiate de cette étendue de verdure et le covid nous a fait prendre conscience de son importance (balades et lieu de passage idéal pour rejoindre Lavérune/Pignan/Cournonterral... par la voie cyclable en passant sous le rond point de "Paulette". Actuellement la route étroite qui permet de traverser cette zone est dangereuse surtout sur les heures de pointe lorsque "WAZE" y déleste ses usagers. Idée pertinente d'en faire un lieu d'utilité agronomique ainsi que préserver cette zone qui connait une recrudescence de constructions à but lucratif sur la route des grèzes.

Mimine - 10 novembre 2021, 17:36

Zone à l'abandon, en friches de + en + dangereuse (incendies trafics décharges). Nombreuses parcelles en indivision avec un foncier différent mas Nouguier, domaine de Viviers ou de Mirabeau quel mode de récupération du foncier (achat, préemption lors de ventes, ou procédure d'utilité publique). Si installation agriculteurs et ou jardins familiaux quelle eau pour les cultures (forages, eau potable de la ville, eau BRL? ) forages sont contraires à une gestion durable de l'eau, Eau potable coût exorbitant pour la collectivité eau BRL à monter pour plateau des Bouisses (65 m d'altitude)

JPB - 10 novembre 2021, 16:29

Cet espace doit être correctement aménagé pour (i) prévenir les incendies, (ii) contrôler les décharges sauvages, (iii) permettre aux piétons et cyclistes de circuler sur des chemins ou voies dédiées, y compris dans les zones non bâties.
L'activité agricole durable (écologiquement, socialement, économiquement) nécessitera
- maitrise du foncier et pose de clôtures (protection contre le vol et les sangliers - très présents actuellement)
- approvisionnement en eau d'irrigation
Le cabinet chois pour la maîtrise d’œuvre devra mobiliser des compétences agronomiques.
Un habitant de la zone.

Montpellier peut en profiter pour lancer une production municipale à destination des cantines scolaires comme Vannes le fait dans le 56