Transition écologique | Urbanisme

Quartiers apaisés : Les Arceaux

Pour mieux vivre notre quartier,
embellissons ensemble notre cadre de vie

Concertation
Montpellier - Centre
A partir du 6 mai 2021
Présentation
Réunion publique
12 mai 2021
Terminé
Exprimez-vous
Jusqu'au 22 juin 2021
Terminé
Réunion publique
6 octobre 2021 - 18H
Terminé
Exprimez-vous
Du 6 oct au 15 nov 2021
Terminé

Réunion publique

Cette réunion du mercredi 6 octobre à 18 H, salle Guillaume de Nougaret sera l'occasion de vous présenter le projet d'aménagement du quartier des Arceaux

Document présenté lors de la réunion
Télécharger

Compte rendu de la concertation phase 1
Télécharger

Etat d'avancement de la démarche
Télécharger

Synthèse des propositions portées par l’association Arceaux Vie Active (AVA)
Télécharger

Synthèse des propositions portées par l’association Vélocité
Télécharger

Résultats de l’enquête sur les usages du marché réalisée par les associations AVA, Vélocité et Jardin de la Reine.
Télécharger

Mercredi 6 octobre - 18h

Salle Guillaume de Nogaret

Compte rendu

Étaient présents : Michaël Delafosse, Maire de Montpellier, Julie FRECHE, Vice-Présidente déléguée aux transports et aux mobilités actives, Séverine Saint-Martin, adjointe au maire déléguée au renouveau démocratique, Boris Bellanger, adjoint au maire délégué au quartier Centre, Jean-Paul Charbonneau, urbaniste.

 

1 - Place à l’action

En introduction de cette 2e réunion qui a fait salle comble, Séverine Saint-Martin, et Boris Bellanger, ont rappelé, sur la base de la présentation, les intentions de la démarche et les dates qui ont marqué la concertation depuis le lancement de la plateforme participative et la 1re réunion de concertation du 12 mai dernier, réalisée en visioconférence.

Cette première étape de la concertation a été marquée par une forte implication des habitants du quartier :

• 250 avis et idées postés sur la plateforme participative jusqu’au 23 juin vont pouvoir nourrir les réflexions des équipes d’architectes et paysagistes.

•  Les groupe de travail habitants qui s'est réuni, de manière autonome pendant deux mois, a remis ses propositions le 30 juin, permettant aux élus et services d’effectuer un arbitrage des actions à réaliser. « Cet arbitrage est un compromis entre les objectifs attendus par les habitants et l’intérêt général du quartier », a souligné Séverine Saint-Martin.

Avant de présenter les projets, Michaël Delafosse a tenu à remercier « ceux qui se sont impliqués en donnant de leur temps. On co-construit pour engager un certain nombre d’actions. Les concertations sont faites pour cela, pour qu‘à un moment ça change, même si on ne peut pas toujours dégager un consensus. On va maintenant engager des décisions qui sont des choix. » Aperçu.

 

2 - Ce qui est déjà engagé

• Tout faire pour sauver le micocoulier du plan Narcissa, « en espérant ne pas arriver trop tard ».

•  L’aménagement réalisé aux abords des écoles Chaptal et Jeanne d’Arc « pour les mettre les enfants en sécurité » est transitoire avant la réalisation d’une « rue aux écoliers » qui sera soumise à la concertation.

 

3 - Les aménagements décidés

• Boulevard des Arceaux, modification du stationnement en épi par un stationnement aligné, afin de dégager de l’espace pour l’aménagement de la voie de la future ligne de bus express qui sera reliée aux lignes de tram, « l’équivalent du tramway en terme de fréquence, de rapidité et de fiabilité » et d’une piste cyclable sécurisée, « une alternative à l’automobile ». Une concertation spécifique sera organisée courant 2022.

• Avenue de la Gaillarde, aménagement d’un trottoir et sécurisation de la partie la plus étroite de l’avenue début 2022.

• Pour réaliser la continuité de l’anneau vélo du centre-ville : aménagement de la rue Bonnard et prolongement cyclable à double sens des rues Gerhardt et Doria, prévus pour fin 2022- début 2023.

• Rue Saint Louis. Elle va être transformée en rue partagée, avec priorité aux piétons et aux vélo. Et circulation à 20 km/h réservée à la desserte des riverains.

« Il va falloir être patients car à partir du 25 octobre il ne sera plus possible de transiter par la rue Saint-Louis en voiture et à vélo, a souligné le maire en annonçant les travaux qui sont programmés jusqu’à fin 2022. Ils impliqueront la mise en place d’itinéraires de contournement ainsi qu’un nouveau plan de circulation, pour éviter notamment le report du trafic de transit rue Emile Zola. »  (Voir dans la présentation, la carte de synthèse des modifications programmées au 25/10/21).

A noter : numéro de téléphone pour toute demande d’information sur le chantier au 06 89 97 53 37 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h)

 

4 - Les sujets à l’étude

•  Favoriser le commerce de proximité

« La municipalité est attachée à défendre le commerce de proximité, qui est concurrencé par les centres commerciaux en périphérie. Je suis pour une régulation du commerce pour permettre à nos commerçants de tenir ». Des stationnements gratuits de courte durée, dont les localisations sont à l’étude, vont ainsi être créées pour favoriser la rotation des véhicules à proximité des commerces de proximité.

• Améliorer la desserte en transport collectif

(Voir ci-dessus le point concernant le « boulevard des Arceaux).

• Travailler l’offre de stationnement

« Nous nous trouvons confronté à un problème de sous-utilisation des parkings (Pitot, (Arc de triomphe, Foch Préfecture, Gambetta), et nous devons faire en sorte qu’ils fonctionnent mieux et davantage ». Un travail va être effectué sur les besoins, les usages.  Le bilan complet sur le stationnement sera présenté au printemps 2022.

• Étendre la centralité

 « Tous ces projets ont une logique à deux échelles. Celle d’apaiser le quartier, d’améliorer la qualité de vie, la générosité de l’espace public, le lien, les mobilités. Et celle de mieux connecter le centre historique avec les faubourgs (Arceaux, Antigone, Beaux-arts/Boutonnet, Méditerranée, Gambetta) afin d’étendre la centralité.

Dans cette perspective, un concours d’urbanisme est organisé, avant une nouvelle phase concertation, pour réaménager de la promenade de l’aqueduc en une grande coulée verte, du Peyrou au square Bir-Hakeim, et pour repenser la place Max Rouquette, « porte d’entrée magistrale vers le Peyrou » Des aménagements qui s’inscrivent dans un projet monumental Foch Peyrou Arceaux, à l’échelle du cœur de la Métropole.

 

5 – La parole au public

Aperçu de dix questions posées par les riverains, auxquelles le maire a répondu directement en approfondissant les projets exposés ci-dessus (bus express, pistes cyclables, lignes de tram pour apporter une alternative à la voiture, rue des écoles, brigades des incivilités, quartier apaisé) ou qui ont été prises en compte pour être solutionnée ultérieurement :

• Le trottoir étroit côté pair de la rue Saint-Louis occasionne des incivilités de la part des cyclistes à l’égard des riverains. Le code de la route ne concernerait-il que les voitures et pas les vélos ?

• Un code de bonne conduite s’applique-t-il au Peyrou pour empêcher la présence de mobylettes, sonos et détritus ?

• Est-il prévu d’installer des ralentisseurs devant l’école Mozart, pour faire ralentir les véhicules qui ne respectent pas les 30 km/h ?

• L’aménagement de l’avenue d’Assas, axe très fréquenté, est-il envisagé ?

•   Pourrait-on installer un marquage au sol permettant de montrer qu’il est autorisé de circuler à vélo en sens interdit rue Marioge ?

•  La démarche de quartier apaisée des Arceaux va-t-elle être reproduite dans d’autres quartiers de Montpellier ?

•  Serait-il possible d’intervenir, en lien avec le conseil syndical, pour remédier à l’état de délabrement de l’espace Pitot ?

•  Peut-on trouver une solution à la vitesse excessive sur le boulevard Benjamin Milhaud, pourtant en zone 30 ?

• Je suis cycliste, pourrait-on créer une vraie piste cyclable sur l’avenue de l’Agriculture pour sortir du quartier des Arceaux à vélo ?

• Pourrait-on avoir une réunion d’information spécifique aux travaux pour les habitants de la rue Saint Louis ?